Avis Joystick Thrustmaster Hotas Warthog

Si Thrustmaster propose des Joysticks Hotas premier prix avec notamment le T.Flight Hotas X, le fabricant américain met également à la disposition des amateurs de simulateurs de vol, des joysticks haut de gamme très complets. C’est le cas du Hotas Warthog qui est déjà une référence chez les amoureux du genre. J’ai eu la chance de pouvoir jouer avec pendant quelques semaines, et là j’économise pour me le payer… Je vous dis tout sur ce monstre de précision et de technologie !

10 Total Score
Avis Joystick Thrustmaster Hotas Warthog

Tout simplement la référence du joystick pour simulation de vol. Il s'agit d'une réplique d'un célèbre avion américain, avec une qualité de fabrication incomparable. La précision est magique, les sensations grandioses, bref c'est le top. Alors oui c'est cher, très cher même, mais on paye réellement ici le prix de la qualité.

Qualité de fabrication
10
précision
10
Commandes
10
Rapport qualité/prix
8.5
User Rating: Be the first one!

meilleur joystick simulation

Qualité de fabrication

Concernant le design, il s’agit tout simplement d’une réplique fidèle du manche et du throttle de l’avion de combat américain Fairchild A-10 Thunderbolt, plus connu sous le nom de Warthog. C’est tout simplement magnifique d’avoir un joystick comme celui-là, il n’y a évidemment pas de faute de goût, et on ne peut pas faire plus réaliste que ça. On comprend immédiatement qu’avec ce joystick, on n’est pas là pour rigoler !

C’est du lourd, au sens propre comme au sens figuré. En effet, le joystick presque entièrement en métal (acier et aluminium) à l’exception de quelques boutons, pèse à lui seul 3,385 kilos. Le throttle est encore plus lourd avec 4,190 kg, même si on trouve un peu plus de plastique. En les posant sur le bureau, il reste généralement très bien en place, mais si vous êtes vraiment le pire des bourrins de l’univers, alors vous pouvez les visser sans problème sur un support.

Un rétroéclairage sur throttel rend l’ensemble encore plus impressionnant lorsque tout est allumé. C’est magnifique et j’ai même pleuré d’émotion la première fois. Même si ce joystick coûte un bras, (voir le prix)  il suffit de le voir s’éclairer et de poser les mains dessus pour ne pas regretter notre achat. C’est sublime.

Thrsutmaster Hotas Warthog

Le top du top !

Prise en main

Le joystick est froid les premières minutes, mais le contact du métal nous plonge immédiatement dans l’ambiance et on se prend déjà pour un véritable pilote. Le manche est assez fin finalement, mais il s’adapte aussi bien aux doigts de fée de ma compagne, qu’à mes mains plus larges. On sent immédiatement le travail de design qui fait que la main épouse le manche à la perfection.

Les boutons sont plutôt rigides. C’est un manche militaire, et il ne faudrait pas larguer une bombe sans le faire exprès. Si on appuie sur un bouton, c’est qu’on l’a voulu. Idem pour la résistance du manche qui réclame un peu de poigne. Le retour du joystick au centre se fait alors rapidement, ce qui est évidemment idéal pour retrouver aussi vite que possible une bonne stabilité.

joystick warthog pas cher

Les boutons sont idéalement placés, on trouve pas moins de 3 chapeaux multidirectionnels sur le haut de manche, et 1 autre au milieu du manche. Un bouton rouge accessible avec le pouce et une gâchette à double position avec l’index sont bien présents, et enfin l’auriculaire n’est pas en reste puisque une dernière gâchette peut être actionnée. On notera que le joystick n’offre pas de rotation sur son axe, et un palonnier (pédales) peut-être envisagé pour compléter l’ensemble.

Concernant la manette des gaz, c’est une usine à gaz, ni plus, ni moins. Tout d’abord il n’y pas une mais deux manettes qui vont permettre de contrôler les bimoteurs comme un vrai professionnel. On peut bien évidemment les coupler pour n’en faire qu’une. On trouve deux chapeaux multidirectionnels supplémentaires, l’un sous le pouce, et l’autre sous l’index. Un mini-stick cliquable est sous le majeur, et trois interrupteurs sont accessibles au pouce, et l’index doit gérer aussi un commutateur et un bouton de plus… Ce n’est pas terminé, puisque sur la base on trouve 7 commutateurs, 2 boutons, une molette et un interrupteur. C’est complètement dingue, et on est forcément un peu perdu au départ.

Thrsutmaster Hotas Warthog

Le top du top !

Installation et configuration

Concernant la mécanique tout d’abord, on ne peut pas régler le retour de force du manche ? Il est rigide, c’est comme ça, mais il est déjà réglé pour être le plus précis possible. Il faut donc s’y habituer. En revanche, une petite molette nous permet de régler la résistance des manettes de gaz. On peut également ajouter des butées inférieures et supérieures qui vont ainsi créer des crans qui se franchissent en soulevant légèrement les manettes.

L’installation passe par un logiciel fourni. Il va permettre des réglages très nombreux et notamment des tonnes de fonctionnalités pour régler au mieux la manipulation du joystick. On va notamment pouvoir paramétrer à la perfection les zones mortes, configurer des macros sur les différentes touches, et créer différents profils pour plusieurs types d’avion ou de jeux.

joystick thrustmaster warthog

Précision et utilisation en jeu

Bien évidemment, Ce Thrustmaster Warthog s’adapte sans problème à n’importe quel jeu ou n’importe quelle simulation de vol. C’est réellement ce qui se fait de mieux en terme de précision. On peut dériver d’un demi-degré si on le souhaite, l’avion virtuel réagit au manche à la perfection. Idem pour les commandes de gaz qu’on règle comme on le souhaite presque intuitivement.

Bien évidemment, c’est pour la simulation pure et dure et pour le pilotage pointu que ce joystick dévoile ses pleines capacités. On peut l’utiliser sans problème pour des jeux plus arcades ou pour de la conquête spatiale, mais c’est presque dommage car on n’utilisera pas la moitié de ses fonctionnalités.

Dans tous les cas, lorsqu’on s’habitue à ce joystick, on se prend vraiment au jeu, et il devient ensuite vraiment difficile de revenir à un joystick plus bas de gamme. Les sensations sont vraiment extraordinaires.

Le verdict

Je pense que vous aurez compris si vous avez lu ce test/avis en entier, que je suis tombé amoureux de ce joystick. J’ai même failli quitter ma maison pour le voler et ne jamais revenir. Le seul gros défaut de ce Warthog finalement, c’est que j’ai dû le rendre… La qualité de fabrication est au-dessus de tout ce que j’ai pu essayer jusque-là, les commandes sont robustes et surtout d’une précision chirurgicale. L’ergonomie de l’ensemble est parfaite, et les réglages très complets nous permettent d’adapter idéalement ce joystick à tous nos simulateurs de vol. Bref, je veux le même et je suis sûr que si vous êtes ici vous en rêvez aussi. N’hésitez plus, c’est vraiment ce qui se fait de mieux !

Thrsutmaster Hotas Warthog

Le top du top !