Comparatif 2017 des meilleurs joysticks (tests et avis)

Vous aimez les jeux de conquêtes spatiales, les simulateurs de vol arcades à bord d’avions de combat, ou peut-être les simulations très réalistes en avion de tourisme ? Alors vous avez forcément besoin d’un joystick, soit pour remplacer un vieux modèle, soit parce que vous jouez encore avec votre clavier et votre souris. Ça tombe bien, j’ai la chance d’avoir plusieurs joysticks à la maison, et j’ai un ami qui peut m’en sortir certains du magasin pour que je fasse mes tests. Je vais donc vous donner mon top 3 des meilleurs joysticks que j’ai eu en main, vous parler de quelques modules pas chers mais performants, et vous donner quelques informations pour vous aider à faire votre choix.

Mon top 3 des meilleurs joystick

Thrustmaster Hotas Warthog

meilleur joystick simulationVéritable machine de guerre, ce joystick pas comme les autres est une réplique parfaite des commandes du Fairchild A-10 Thunderbolt, que les puristes appellent Warthog. Il se décline en deux modules, l’un entièrement en métal de plus de 3 kg pour le joystick, et l’autre avec un peu plus de plastique, mais un poids de 4 kg. C’est du lourd, du très lourd même et la stabilité est évidemment au rendez-vous. Le design est plus que réel, c’est une réplique, et forcément la prise en main est exceptionnelle.

Il y a de la résistance dans toutes les commandes pour éviter que le moindre geste ne soit fait au hasard. La précision est juste incroyable, vos avions virtuels commenceront à bouger au premier degré d’inclinaison de votre joystick. C’est évidemment un joystick conçu essentiellement pour la simulation pure et dure, mais il est possible de jouer à des jeux arcade même si toutes les commandes ne seront alors plus utiles. On peut faire de très nombreux réglages, et au final les sensations sont tout simplement exceptionnelles. C’est le joystick de mes rêves, mais il va d’abord falloir que je travaille pour me le payer, son prix est évidemment élevé. Cliquez ici pour voir le test complet.

Voir le prix

Saitek X52 Pro

meilleur joystick saitekUn peu moins cher, mais tout de même haut de gamme, ce joystick est essentiellement composé de matériaux plastiques. Forcément plus léger, mais également très agréable à manipuler grâce à des matières douces au toucher et anti-transpirantes. Le design est exceptionnel, pour moi il s’agit du plus beau joystick et throttel disponible sur le marché. Des ventouses assurent une stabilité parfaite, mais on peut aussi les fixer si on le souhaite. La prise en main est son point fort, notamment grâce à des commandes particulièrement bien placées qui rendent l’utilisation plutôt intuitive.

Même si le manche manque un peu de résistance, il offre une précision et une sensibilité à la hauteur de ce qu’on peut attendre d’un joystick haut de gamme. La manette de gaz est un véritable régal à manipuler, avec des boutons bien placés partout. Différents réglages sont présents depuis le soft Saitek, notamment des configurations rapides adaptées aux jeux les plus connus. C’est un joystick très polyvalent qui s’adaptent aussi bien aux jeux arcades qu’aux simulations pures. Les sensations sont vraiment démentielles. Si vous avez le budget, ne vous en privez pas ! Cliquez ici pour voir le test complet. 

Voir le prix

 

Thrustmaster T.16000M

joystick pas cher precisIci il s’agit d’un joystick bien plus bas de gamme, presque 7 fois moins cher que Warthog. C’est donc du matériel plus accessible pour la plupart des passionnés de simulation de vol. Il s’agit à mon humble avis du joystick le plus précis dans cette catégorie de prix. Il pèse 1 kg environ, et sa base lui assure une bonne stabilité. La prise en main est très bonne, et le joystick est adaptable aussi bien pour les droitiers que pour les gauchers. Il a ainsi 6 boutons de chaque côté, pour que tout le monde soit à l’aise pour jouer.

Le stick offre une bonne résistance, et le retour au centre est suffisamment puissant pour retrouver de la stabilité en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Ici il n’y a pas de throttle mais simplement une petite manette pour gérer la puissance des moteurs. Cette dernière n’est pas exceptionnelle, il faut bien l’avouer, mais c’est le cas sur la plupart des modèles concurrents. En jeu, c’est un joystick qui fait vraiment la différence grâce à sa précision hors du commun, et forcément il est très apprécié de la plupart des joueurs. Certains le préfèrent même à des modèles bien plus haut de gamme. Le meilleur rapport qualité/prix est ici ! Cliquez ici pour voir le test complet.

Voir le prix

 

Thrustmaster Hotas Warthog Saitek X52 Pro Thrustmaster T.16000M
meilleur joystick simulation meilleur joystick saitek avis-Thrustmaster-T-16000M-PC
Throttle (manette des gaz)
Note
Points forts -Réplique d'un avion américain -Entièrement en métal -Précision incomparable -Conception moderne et ergonomique -Nombreuses commandes intuitives -Joystick très polyvalent -Rapport qualité/prix exceptionnel -Précision impressionnante -Aussi bien pour droitier que pour gaucher
Prix

Voir le prix

Voir le prix

Voir le prix

Les meilleurs joystick premier prix

MadCatz Cyborg FLY5

joystick pas cherJ’adore ce joystick, car même s’il ne possède pas de throttle, c’est le seul qui offre une double mini manette avec un peu de résistance. C’est vraiment génial et cela permet de gérer avec une bonne précision la puissance des moteurs, y compris sur un bimoteur. J’apprécie également les nombreux réglages qui permettent de l’adapter précisément à la morphologie de notre main. On peut tout régler et obtenir un stick bien vertical ou bien un manche incliné.

Tout n’est pas parfait car tous ces réglages le rendent un peu fragile, et les plus brutaux d’entre nous l’abîmeront peut-être un peu rapidement. Personnellement j’ai joué avec de nombreuses heures, je ne suis pas le plus délicat du monde, et il est toujours en parfait état à la fin. Il est assez précis, avec un design futuriste vraiment sympa. C’est sans aucun doute l’un de mes joystick premier prix favoris. Cliquez ici pour voir le test complet. 

Voir le prix

 

Logitech Extreme 3D Pro S

joystick pas cherC’est le seul joystick toujours en vente chez Logitech, il est sur le marché depuis longtemps et son look n’était déjà pas moderne il y a 10 ans. Donc c’est vrai, il n’est pas particulièrement sexy, certains diront même qu’il est plutôt moche. Toutefois, il est très robuste, et certains jouent encore avec après plus de 10 ans. La qualité de fabrication est très bonne, l’assemblage impeccable et c’est un joystick qui résiste sans problème à l’épreuve du temps et aux manipulations musclées.

Il offre une précision tout à fait satisfaisante, notamment grâce à une bonne résistance du manche et un retour au centre efficace. La rotation sur lui-même est un peu souple, ce qui est un peu difficile à gérer au départ, mais c’est un coup à prendre. Au final, les joueurs sont nombreux à avoir pris du plaisir avec ce joystick, et ils sont encore un bon paquet à se régaler avec. Une valeur sûre qui vieillit mal côté design mais qui reste un choix très pertinent à ce prix-là. Cliquez ici pour voir le test complet.

Voir le prix

 

Thrustmaster T.Flight Hotas X

joystick manette gaz pas cherC’est le modèle Hotas jouissant du meilleur rapport qualité/prix du marché. Ici on a donc un joystick et une manette des gaz. Les deux éléments sont séparables pour être plus à l’aise ou pour utiliser le stick séparément parfois. La qualité de fabrication n’est pas incroyable, les plastiques sont de qualité basique, mais il y a tout de même une recherche esthétique. Au final, c’est un jouet, on est d’accord, mais un beau jouet quand même. La prise en main est plutôt bonne, avec une ergonomie bien pensée, c’est pas mal du tout.

Le joystick n’est pas le plus précis du monde, mais pour les jeux arcade il fait très bien son boulot. Il offre une résistance intéressante, à l’inverse de la manette de gaz vraiment très molle. C’est un joystick pour PC ou PS3, et nul doute que les joueurs console seront ravis de poser leur manette pour un joystick qui leur fera gagner en précision et surtout en sensations. On apprécie le fait de pouvoir changer de profil rapidement grâce à des boutons directement intégrés à la base du joystick, et de configurer les touches à notre bon vouloir. Cliquez ici pour voir le test complet. 

Voir le prix

 

Clavier souris VS Joystick pour la simulation de vol ?

Si pour les FPS le débat fait rage, que certains défendent corps et âme la manette pendant que d’autres hurlent à l’hérésie et assurent que le clavier / souris est bien plus précis, il n’y a plus ce genre de débat pour les jeux d’avions ou les simulateurs de vol. Bien sûr pour certains jeux arcades, la souris peut vous faire gagner en précision et se montrer plus efficaces pour ceux qui n’ont pas l’habitude du joystick. Mais après plusieurs heures de jeu, il n’y a réellement pas photo, et un bon joystick s’avère beaucoup plus sympa.

L’immersion est tout d’abord bien meilleure. On tient un manche entre les mains, et on se rapproche ainsi de la réalité. Les sensations sont réellement décuplées et je défis quiconque de me dire qu’avec un peu de maîtrise, il ne prend pas plus de plaisir à faire de la voltige à l’aide de son joystick plutôt qu’en bougeant sa souris et en pressant des touches numériques. En voltige, la précision est d’ailleurs bien meilleure, on bouge plus rapidement car c’est beaucoup plus intuitif.

Si en plus vous possédez une manette des gaz pour contrôler très simplement la puissance des moteurs, et des touches pour le palonnier (gouvernail), alors vous prenez un avantage considérable sur celui qui n’a que sa souris et son clavier, même s’il a très bien configuré ces derniers.

Comment choisir son joystick ?

Bien évidemment, le prix de ce dernier est un critère de choix imposé pour la plupart d’entre nous. Acheter un joystick à plus de 300€ n’est pas forcément possible pour tout le monde, et c’est évidemment compréhensible. Toutefois, peu importe le prix, il y a des éléments sur les joysticks qui vont vous permettre de gagner en immersion et d’autre en précision. Voici donc quelques conseils et informations qui pourraient vous aider à faire votre choix.

Un stick qui a du répondant !

Celui que certains nomment encore « manche à balai », est évidemment la pièce maîtresse du joystick. Si autrefois il n’était utile que pour les jeux d’arcade ne demandant que peu de précision, il est désormais muni de nombreuses options qui font aujourd’hui sa force. Pour le décrire succinctement, on peut dire qu’il est manipulable sur au moins deux axes : X et Y, et certains modèles possèdent un axe Z supplémentaire qui va faire tourner le joystick sur lui-même. Ce troisième axe fait généralement office de palonnier.

La résistance du manche est un critère important, il doit être suffisamment souple pour ne pas que l’on décolle la base du bureau trop facilement, mais il doit aussi avoir un peu de répondant pour assurer plus de précision et un retour au centre rapide. Certains joysticks proposent de régler cette tension, ce qui est plutôt bien pour adapter le manche à notre façon de jouer.

Avec throttle ou simple petite manette de gaz

Au moment de choisir son joystick, il peut être intéressant de penser à la gestion de la puissance moteur. Pouvoir régler facilement sa vitesse grâce à un throttle que l’on prend bien en main, est vraiment agréable. On gagne en précision, et la manipulation est vraiment intuitive. Bien sûr plus on monte en gamme, et plus on aura une manette de gaz complète et fiable, avec un peu de résistance pour être toujours plus précis.

Les joysticks plus simples possèdent une petite manette qui se pousse et se ramène avec un doigt. Souvent elle est un peu courte pour pouvoir bien gérer les moteurs comme on le souhaite, mais avec l’habitude on maîtrise de mieux en mieux. Il est préférable tout de même d’avoir toujours un peu de résistance. Une manette trop molle et trop sensible n’est jamais idéale pour être précis. Il faut également qu’elle soit aussi longue que possible pour réellement avoir la possibilité de jouer avec les moteurs. Une manette trop courte ne nous offre finalement pas beaucoup plus de choix que les touches numériques d’un clavier.

joystick thrustmaster warthog

Les options du stick

Bien sûr, on trouve forcément une gâchette à l’arrière qui est manipulable avec l’index. Certains joysticks offrent une seconde gâchette pour l’auriculaire. Plus il y a de gâchette et mieux c’est, mais avec une seule on fera déjà souvent très bien le taf pour la plupart des jeux.

Quelques joysticks ne possèdent pas de chapeau chinois, je vous propose de les fuir immédiatement à moins que vous ne jouiez qu’à des jeux d’arcade vraiment très simplistes. Ce petit chapeau multidirectionnel sur le haut du manche offre de nombreuses possibilités. Généralement, il va nous permettre de regarder à 180 ou 360° selon les jeux, ou en tout cas de gérer les différentes vues et caméras de l’appareil. C’est un élément vraiment indispensable. S’il y a deux, voir trois chapeaux sur un joystick alors c’est encore mieux. Ils vous serviront à actionner plusieurs commandes facilement ou bien à naviguer dans les menus.

Les vibrations

Certains joysticks proposent une immersion plus complète en ajoutant des vibrations sur le joystick. C’est une manière d’avoir un retour pour nous prévenir qu’on se fait toucher par un adversaire ou qu’on est dans une zone de turbulences. Certains trouvent ce genre de fonction totalement inutile, et la plupart des fabricants ont décidé de s’en passer. C’est notamment vrai pour les modèles les plus haut de gamme. Dommage, car moi je trouve que l’idée est bonne, si c’est bien réalisé. Hors il est vrai que souvent les vibrations n’apportent rien de bien exceptionnel et manquent de puissance. N’en faites donc pas une fixation.

joystick warthog pas cher

Des boutons très nombreux et de bonne qualité

C’est une caractéristique importante pour un joystick. On appréciera qu’il possède de nombreux boutons, qui nous éviteront de venir tapoter sur notre clavier. Plus ils sont différents et mieux ce sera, car on peut ainsi les reconnaître au toucher très facilement. Leur qualité et importante. Des boutons tout en plastique de mauvaise qualité, qui bougent sous le doigt ne sont pas agréables à manipuler. Il est aussi préférable qu’ils ne soient pas trop sensibles, pour éviter les actions malencontreuses.

Sur les vrais avions, les boutons du manche sont toujours un peu durs pour éviter qu’on appuie par erreur. Je trouve que c’est plutôt bien lorsque c’est également le cas sur un joystick. Il ne faut toutefois que ce ne soit pas trop dur non plus, pour ne pas se fatiguer et rendre l’expérience de jeu désagréable.

On appréciera aussi de pouvoir configurer les boutons à notre guise afin de les adapter à différents jeux ou bien à différents avions. Sur certains joysticks on peut créer des profils et passer de l’un à l’autre en pressant un bouton sur la base du joystick. D’autrefois il faudra obligatoirement passer par un logiciel. La partie logicielle peut avoir son importance, il faut déjà s’assurer que le matériel est compatible avec votre système d’exploitation. Attention à ceux qui jouent sur Mac notamment, la liste des joysticks compatibles se réduit énormément.

Un palonnier ou pas ?

Votre joystick pourra généralement remplacer un palonnier. Pour ceux qui ne le savent pas, un palonnier est un ensemble de pédales qui se manipulent donc avec les pieds et qui vont permettre de gérer les gouvernails comme dans de véritables avions. Alors évidemment, avoir son propre pédalier c’est le comble du raffinement et du réalisme, mais ce sont des frais supplémentaires.

Votre joystick aura toujours une option pour vous permettre de palier au palonnier. Parfois il s’agira de l’axe Z, comme j’explique plus haut, avec un joystick qui peut tourner sur lui-même. Les commandes du palonnier peuvent également se trouver au dos d’un throttle, manipulables avec l’index et le majeur. Enfin parfois, de simples boutons sur la base, ou bien un chapeau multidirectionnel pourront faire parfaitement l’affaire. Un palonnier n’est donc absolument pas indispensable, et en réalité, la plupart des joueurs s’en passe très bien.